La participation citoyenne pour lutter contre les cambriolages

 

Le dispositif de participation citoyenne complète l’action des forces de sécurité de l’Etat et de la police municipale dans la lutte contre la délinquance d’appropriation.

Il s’inscrit dans le cadre d’une sécurité partagée, par les élus, les services municipaux, les administrés et l’Etat, chacun dans les prérogatives qui sont les siennes. Il s’inspire du concept « neighbourhood watch » (surveillance de quartier), mis en œuvre depuis de nombreuses années aux Etats- Unis et en Grande-Bretagne. Il s’agit de l’engagement des habitants d’une même aire géographique dans une démarche collective visant à accroitre le niveau de sécurité du secteur.

Si cette démarche a démontré qu’elle fonctionnait, c’est parce que les habitants qui s’engagent dans cette démarche citoyenne connaissent parfaitement leur environnement et représentent de fait, une importante capacité de détection des situations anormales.

Ce dispositif tend à se développer dans le département des Bouches-du-Rhône.

A ce jour, les communes de Châteaurenard, Meyreuil, Velaux, La Ciotat, Cassis, Bouc-Bel-Air, Tarascon, Aubagne, Auriol, de Meyrargues, Mimet et Ventabren se sont engagées dans cette démarche.

Ce concept, fondé sur la solidarité de voisinage, vise à développer chez chaque personne volontaire, un comportement visant à mettre en échec la délinquance dans son quartier ou son lotissement. Il représente aussi un aspect préventif important, la communication et la signalisation des zones surveillées contribuent largement à améliorer la tranquillité de tous.

 

Contre les cambriolages, ayez les bons reflexes