Accès et fréquentation du public dans les massifs - Travaux dans les espaces exposés

Surveillance des massifs forestiers des Bouches du Rhône pour la saison 2016

 
Actu_ex feux

Exercice de lutte contre les feux de forêts dans les calanques

L’arrivée des beaux jours marque le démarrage de la saison estivale dans notre département. A cette période de l’année, les massifs forestiers connaissent une vulnérabilité extrême aux risques d’incendie. Ainsi, chaque été, environ 300 départs de feu sont répertoriés dans le département.

Plusieurs dispositifs de prévention et d'alerte se mettent en place :
- du le 1er juin et jusqu'au 30 septembre, par arrêté préfectoral, les conditions d'accès, de circulation et de présence du public dans les massifs forestiers ainsi que les travaux dans les espaces exposés du département sont réglementés pour la période estivale.

L'accessibilité est déterminée chaque jour en fonction de la météorologie et de la sécheresse. Elle est rendue publique pour chaque massif et pour les 90 communes concernées, chaque jour, à 18 heures pour le lendemain sur le site internet de la préfecture (accès aux massifs).  

Trois codes couleur (orange, rouge et noir) vous orientent pour déterminer par massif une possibilité totale, partielle ou une interdiction absolue pour vous balader et pour réaliser des travaux. Il existe une distinction entre l’accès et la présence du public et la mise en œuvre de travaux qui doit se réaliser sous certaines conditions (lien vers le nouvel arrêté)

- un dispositif opérationnel départemental de surveillance des massifs forestiers et de prévention des incendies de forêts, inscrit dans la stratégie nationale de lutte contre le feu de forêt qui prend en compte le caractère indissociable de la prévention et de la lutte, entre en vigueur dès le 4 juillet et jusqu’au 11 septembre 2016.

Ce dispositif estival de prévention a pour objectifs la détection et l’attaque rapide des feux naissants, d’une part, l’information du public et la présence dissuasive dans les massifs forestiers, d’autre part. Il comporte également une mission chargée de rechercher les causes et les auteurs des départs de feu.
Le dispositif est activé quotidiennement selon ces principes :
- des vigies armées par des personnels forestiers, des pompiers (SDISService départemental d'incendie et de secours) ou des bénévoles (Comités Communaux Feux de Forêt), coordonnées par la vigie directrice du Grand Puech (massif de l’Étoile) et chargées de détecter les départs de feux et de relayer l’alerte ;
- des véhicules légers de surveillance (VLS) couvrant l’ensemble des massifs forestiers du département avec des missions de surveillance, d'alerte, ainsi que d'information et de sensibilisation du public au risque feux de forêts.

Ils ont également pour rôle de verbaliser les contrevenants aux règles de sécurité et de prévention du risque déterminées par la législation sur l’accès aux massifs, l’emploi du feu et les obligations légales de débroussaillement.

Près d'une soixantaine de véhicules spécialisés d’intervention (VSI), véhicules tous terrains légers porteurs d’eau, chargés de l’extinction des feux naissants.

Propriétaires, promeneurs, entreprises et simples citoyens, tous ont un rôle à jouer dans la prévention et la diffusion de l’information dans la veille et dans l’alerte.

Pour protéger nos massifs forestiers durant l’été, la vigilance de chacun est primordiale et le concours de tous est crucial.