Les actualités du Préfet

Soutenir les mutations économiques et la mobilité professionnelle

 
 
Soutenir les mutations économiques et la mobilité professionnelle

Signature des accords partenariaux d'appui aux mutations économiques et à la mobilité professionnelle

C'est dans les salons de la Villa Khariessa, à Martigues qu'ont été signés deux accords partenariaux d'appui aux mutations économiques et à la mobilité professionnelle, avec les représentants des organisations professionnelles et syndicales et ceux des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), qui contribuent au financement de la formation professionnelle.

Ces accords ont pour double objectif de créer "une bonne adéquation de la formation des hommes et femmes aux besoins des entreprises dans le contexte d'un territoire donné, et de mieux articuler les acteurs locaux entre eux" comme l'a souligné Michel CADOT, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, qui co-présidait cette signature.

Le premier accord concerne précisément l'accompagnement des mutations économiques dans le secteur de la pétrochimie et du raffinage sur le pourtour de l'Etang de Berre et du Golfe de Fos. Sa mise en œuvre, après une forte mobilisation de plusieurs mois des services de l’Etat, de la Région, des partenaires sociaux, de l’OPCADEFI, du FONGECIF et des entreprises elles-mêmes, prévoit :

- l'établissement d'un diagnostic industriel et social de la zone et de ses filières-clés, présenté le 28 octobre 2013 ;

- l'élaboration d’ici la mi janvier 2014 d'un plan d'actions territorialisé, comprenant des volets de formation en lien étroit avec les stratégies des entreprises.

Le second accord porte sur la mise en œuvre d'une plateforme territoriale d'appui aux mutations économiques et à la mobilité professionnelle dans le département. Il s'agit d'une des treize plateformes labellisées par le Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Elle s’appuie sur un partenariat très large (Etat, Région, partenaires sociaux, chambres consulaires, pôles de compétitivité, Pôle Emploi, OPCA, FONGECIF…)
 
La création de plateformes territoriales de ce type figure parmi les 35 mesures concrètes (action 21) du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi lancé en novembre 2012. Cette plateforme doit permettre de développer une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Territoriale (GPEC T), une démarche d'anticipation des évolutions du marché local de l'emploi et de valorisation des compétences et des qualifications. L'objectif est de sécuriser les parcours professionnels des salariés, de conforter les industries concernées et de soutenir les perspectives d'évolution technologique et industrielle.