Les actualités du Préfet

Mobilisation autour de la filière aéronautique

 
 
Mobilisation autour de la filière aéronautique

Le troisième comité de pilotage du projet Henri FABRE s'est déroulé ce vendredi 4 octobre sous la présidence de Michel CADOT, Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône, et de Gérard GONINET, Directeur des sites France d'Eurocopter.
 

Rassemblant les industriels de la filière aéronautique et de l'énergie, les représentants des pôles de compétitivité, les écoles et organismes de formation ainsi que les élus des collectivités territoriales concernées, ce comité de pilotage a été l'occasion de faire un point sur les avancées du Projet Henri FABRE.
 
D'importantes décisions en matière de formation ont été prises : il s'agit d'orienter davantage de formations en direction des filières mécaniques fortement recruteuses, grâce à des actions portant sur la nature des formations, les flux de personnes accueillies en formation et l'attractivité de ces cursus.

Ce troisième COPIL a également permis d'officialiser la décision d'EDFÉlectricité de France et de Cap Energies de s'impliquer activement dans le projet et d'occuper la place de partenaires de 1er rang.

Un point d'étape des travaux relatifs à l' « offre territoriale » a ainsi pu être établi, en particulier en matière de transports. L'amélioration à la rentrée 2013 de l'offre Cartreize du conseil général, le lancement du projet Vitrolles Cap Horizons, qui comprend notamment une liaison entre la gare TER de Vitrolles et le plateau haut de la zone d'activités des Estroublans (étude en cours sous maîtrise d'ouvrage de la Communauté du Pays d'Aix), le dépôt par plusieurs AOT de dossiers dans le cadre de l'appel à projets « Transports innovants » du ministère chargé des transports, servent les objectifs du projet Henri FABRE en matière de transports, validés lors du précédent comité de pilotage du 11 février 2013.

Enfin, les participants au projet Henri FABRE se sont entendus sur l'épigraphe qui figurera désormais dans les communications officielles et qui résume l'ambition collective qu'il porte :

« Construire l'usine étendue du futur en Provence »

Tous les participants ont tenu à souligner le caractère exemplaire et inédit du projet Henri FABRE, qui scelle un partenariat réel entre industriels, acteurs de la formation, collectivités territoriales et État. Son rôle structurant pour le développement économique et social de notre territoire n'est plus à démontrer et les décisions annoncées aujourd'hui en attestent.

Le renouveau de l’industrie est une nécessité pour la compétitivité de l’économie française.  Les 34 priorités pour une nouvelle France industrielle, présentées le 12 septembre dernier par le Président de la République à l’Élysée, témoignent de l’importance de cet enjeu. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, les acteurs économiques et publics partagent cette volonté de renouer avec une industrie forte et compétitive.

Né fin 2011 à la suite de la Conférence Régionale de l’Industrie Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Projet Henri Fabre consiste à déployer et mettre en cohérence des initiatives concrètes au service du développement industriel de la région. Sa dynamique repose sur une démarche collective réunissant sur un « coeur de zone », les entreprises, le monde de la formation, de la recherche et de l'innovation.
Au coeur de l’espace métropolitain, le projet Henri Fabre s’organise autour de filières industrielles régionales, matures et porteuses de développement économique.

> Projet Henri Fabre - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb