Les actualités du Préfet de police

Les forces de l’ordre mobilisées pour assurer la sécurité des vacanciers

 
 
Opération tranquillité vacances OTV

Les forces de l'ordre se mobilisent pour assurer la protection, la sécurité et la tranquillité des touristes de passage, des estivants du département et des professionnels du tourisme, et pour lutter contre la délinquance dans les sites de grande affluence pendant la saison estivale.

Durant la saison estivale, l'ensemble des forces de l'ordre, en lien avec les autres services de l'Etat et les polices municipales, est mobilisé aux côtés des particuliers et des professionnels pour prévenir et lutter contre la délinquance et ainsi assurer la sécurité des vacanciers.

Coordonnée par le préfet de police des Bouches-du-Rhône, sous l’autorité duquel elles sont placées, leur action revêt plusieurs formes et couvre plusieurs thématiques.


Prévention des cambriolages : l'opération tranquillité vacances

Opération tranquillité vacances

Avant de partir en vacances, les particuliers sont invités à signaler leurs dates de départ auprès de la brigade de gendarmerie ou du commissariat de police dont dépend leur domicile afin que celui-ci bénéficie d'une surveillance des forces de l'ordre durant leur absence.

La démarche est simple : il suffit de remplir le formulaire de demande individuelle et de le déposer au commissariat ou à la brigade de gendarmerie de son lieu de résidence où le déclarant devra justifier de son identité et de son domicile.

La lutte contre les cambriolages s’appuie également sur l’application « Stop cambriolages », mise en œuvre par le groupement de gendarmerie départementale, et accessible à tous les détenteurs de smartphones fonctionnant sous Androïd et IOS (Apple), où qu'ils se trouvent et en temps réel. Elle complète les dispositifs déjà mis en œuvre au quotidien pour sensibiliser les particuliers et les commerçants en les aidant à se prémunir contre les cambriolages. Elle permet à la gendarmerie d’alerter les usagers sur les cambriolages commis dans le secteur de leur domicile, de les informer sur les bonnes pratiques pour protéger ce domicile, de guider les victimes et de faciliter l’inscription à l’opération tranquillité vacances.

Si le nombre de cambriolages a sensiblement baissé depuis 2012 (-16,5% entre 2012 et 2016) dans le département grâce à l’action des forces de l’ordre, ces dernières restent pleinement mobilisées sur ce segment de la délinquance, afin de lutter notamment contre les cambriolages de logements qui, bien que leur nombre ait chuté depuis 2012 (-20,8%), ont accusé une légère hausse en 2016 (+1,9%).


Sécurité routière : le plan Primevère

Tous les week-ends de grande circulation (départs ou de retours de vacances, week-ends prolongés), durant toute l’année et notamment pendant la période estivale, policiers et gendarmes veillent à la sécurité des usagers de la route en renforçant leurs contrôles.

Une attention toute particulière est portée à la lutte contre les comportements dangereux : téléphone au volant, non-port d’équipements de sécurité, non-respect de stop ou de feu rouge, franchissement de ligne continue, conduite sous l’influence d’alcool ou de stupéfiants.

A l'origine d'un accident mortel de la circulation sur trois, la vitesse excessive ou inadaptée fait également l'objet de contrôles ciblés.


Sécurisation des transports en commun 

La vigilance des forces de l'ordre est également renforcée dans les transports en commun, notamment dans le TER de la Côte bleue qui relie Marseille à Miramas et est emprunté par de nombreux touristes. Le groupement de gendarmerie départementale mène régulièrement des contrôles en gares de Sausset-les-Pins, Niolon, Ensuès-la-Redonne, Cassis et Carry-le-Rouet afin de lutter contre les incivilités et la délinquance.

Opération tranquillité vacances OTV

De même, dans les transports en commun marseillais, le secteur touristique, les dessertes des plages et les principales stations de métro et bus font l’objet d’une vigilance accrue de la part du service interdépartemental de sécurisation des transports en commun de la Direction départementale de sécurité publique.


Sécurisation du littoral et des plages

Les 68 policiers de l’unité de sécurisation et de protection du littoral (USPL) de la direction départementale de la sécurité publique (DDSPdirection départementale de la sécurité publique) sécurisent le littoral notamment au moyen de leur brigade VTT dédiée et surveillent la baignade sur 15 plages de Marseille grâce à leurs 11 postes de secours. En 2016, l’USPL a ainsi procédé à 59 sauvetages et 432 interventions et assistances sur les plages marseillaises, où la fréquentation a dépassé les 2 millions de personnes. De même, des maîtres-nageurs sauveteurs de la direction zonale des CRSCompagnies républicaines de sécurité sont déployés sur les plages de La Ciotat pour surveiller plage et baignade. Un groupe de la CRSCompagnies républicaines de sécurité 40 (5 à 6 CEA) est également présent sur la plage des Catalans à Marseille (7e) pour sécuriser le site et sa périmétrie.

Par ailleurs, sur l'ensemble du littoral, des opérations « sécurité mer » de contrôles coordonnés en mer, auxquelles participent les unités nautiques de police et de gendarmerie, sont organisées, sous l’autorité du Préfet maritime, pour s'assurer de la régularité administrative des embarcations et veiller au respect de la réglementation maritime.


Sécurisation des grands rassemblements et lieux de forte fréquentation

Par ailleurs, la sécurisation de la population des Bouches-du-Rhône comme de la ville de Marseille face à la menace terroriste, prise en compte dans le contexte de l'état d'urgence, a été encore renforcée à plusieurs reprises, en particulier après l’attentat de Nice le 14 juillet, par la mise en place de dispositifs spécifiques de la part des forces de sécurité, avec le renfort de l'opération Sentinelle dans le cadre de laquelle 350 militaires sont déployés dans les Bouches-du-Rhône. Outre la sécurisation des grands rassemblements de personnes, ce dispositif vise pendant la saison estivale à renforcer la sécurisation du littoral, du centre-ville, des sites touristiques ou de grande affluence, des festivités et des flux de circulation.

Opération tranquillité vacances OTV

Dans la même dynamique, les services d'investigations judiciaires et de renseignement sont totalement mobilisés dans la lutte contre la menace terroriste.


Sécurisation du centre-ville de Marseille

La sécurisation du centre-ville marseillais accompagne le développement touristique impulsé par la ville, en particulier en période estivale avec la venue de nombreux touristes et croisiéristes. Le dispositif déployé par la direction départementale de la sécurité publique, en partenariat avec la police municipale de Marseille, permet de lutter contre le sentiment d'insécurité, de rassurer les commerçants et dissuader les malfaiteurs.

Ce dispositif dynamique est décliné sur l'emprise du Grand port maritime de Marseille et permet de lutter contre la délinquance sur le port et au préjudice des croisiéristes.

Ainsi, grâce à l’action des services de police, les atteintes aux biens ont baissé de -1,9% à Marseille en 2016 et de -18,6% par rapport à 2012. La baisse des vols avec violences est encore plus significative, avec -4,7 % en 2016 et– 60,5% par rapport à 2012.


Protection des consommateurs et lutte contre le travail dissimulé

Pour protéger les consommateurs et lutter contre le travail dissimulé, des contrôles ciblés sont menés régulièrement, dans l’ensemble du département, et dans de nombreux domaines (restauration, hébergement, transport public de personnes, activités sportives et de loisirs, etc.) par les services de l’Etat placés sous l’autorité du préfet de département, dans le cadre de l’opération interministérielle vacances. Les forces de l’ordre sont très régulièrement associées afin d’appuyer ces services dans leurs opérations de contrôle.

Opération tranquillité vacances OTV